Soulager la Fibromyalgie : la Magnétothérapie

Publié le par Un sourire pour ma vie

Soulager la Fibromyalgie : la Magnétothérapie

Magnétothérapie (thérapie par les aimants)

Aimants pulsés

Voir la légende des symboles

Efficacité probable

Stimuler la guérison des fractures qui tardent à se rétablir.

Efficacité possible

Contribuer au soulagement des symptômes de l'arthrose. Contribuer à soulager certains symptômes de la sclérose en plaques. Contribuer au traitement de l'incontinence urinaire.

Efficacité incertaine

Contribuer au soulagement de la migraine. Soulager la douleur associée à la polyarthrite rhumatoïde. Diminuer les acouphènes. Traiter l’insomnie.

Aimants permanents

Efficacité incertaine

Réduire la douleur. Contribuer au soulagement des symptômes associés à la fibromyalgie.

L’utilisation d’aimants à des fins thérapeutiques, ou magnétothérapie, remonte à l’Antiquité. Dès cette époque, l’homme prêtait des pouvoirs de guérison aux pierres naturellement magnétiques. En Grèce, les médecins fabriquaient alors des bagues de métal magnétisé pour soulager les douleurs de l’arthrite.

Au Moyen Âge, la magnétothérapie était recommandée pour désinfecter les plaies et traiter plusieurs troubles de santé, dont l’arthrite ainsi que l’empoisonnement et la calvitie. L’alchimiste Philippus Von Hohenheim, mieux connu sous le nom de Paracelse, croyait que les aimants étaient capables de retirer la maladie du corps.

Aux États-Unis, après la guerre civile, les guérisseurs qui sillonnaient alors le pays affirmaient que la maladie était causée par un déséquilibre des champs électromagnétiques présents dans le corps. L’application d’aimants, faisaient-ils valoir, permettait de restaurer les fonctions des organes atteints et de combattre une multitude de maux : asthme, cécité, paralysie, etc.

Aujourd’hui, les aimants sont encore utilisés pour traiter une grande variété de problèmes de santé, bien que les preuves scientifiques de leur efficacité soient peu nombreuses. On les emploie surtout pour soulager la douleur associée à des maladies chroniques comme l’arthrite, les neuropathies diabétiques et les maux de dos, et pour favoriser la cicatrisation, par exemple après une chirurgie. Les aimants sont également présentés comme un outil pour lutter contre les symptômes liés au stress, comme la migraine et l’insomnie. En médecine classique, on y a recours fréquemment pour traiter des fractures qui tardent à guérir, particulièrement dans le cas d’os longs comme le tibia.

Mille et un aimants

Les aimants se déclinent en une grande variété de formes, de tailles et de prix. Ils sont composés de fer, d’acier ou d’un alliage de métaux. Ils se portent comme bijoux, bracelet, bagues ou boucles d’oreille. Ils s’insèrent aussi à l’intérieur d’une semelle dans la chaussure. Ils se font bandages ou pansements que l’on colle ou que l’on enroule à l’endroit désigné du corps. Ils prennent même la forme d’oreillers et de matelas.

Quand les aimants sont portés sur le corps, on les place directement sur la région douloureuse (genou, pied, poignet, dos, etc.) ou sur un point d’acupuncture. La puissance de leur champ électromagnétique est généralement de 400 à 800 gauss (celle d’un aimant décoratif de frigo est de moins de 200 gauss). Plus la distance entre l’aimant et le corps est importante, plus l’aimant doit être puissant. Dans un matelas, sa force pourra atteindre 4 000 gauss, et même plus.

On retrouve deux grandes catégories d’aimants : les aimants statiques ou permanents, dont le champ électromagnétique est stable, et les aimants pulsés, dont le champ magnétique varie et qui doivent être branchés sur une source électrique. La majorité des aimants en vente libre appartiennent à la première catégorie. Ce sont des aimants de faible intensité dont on se sert de façon autonome et individuelle. Les aimants pulsés sont vendus sous forme de petits appareils portatifs, ou sont utilisés en cabinet sous supervision médicale.

Il existe également une nouvelle technique, appelée stimulation magnétique transcrânienne, qui est principalement utilisée pour traiter la dépression, mais dont il ne sera pas question ici.

Comment ça fonctionne?

Le mode d’action de la magnétothérapie demeure un mystère. On ne sait pas comment leschamps électromagnétiques (CÉM) influenceraient le fonctionnement des mécanismes biologiques. Plusieurs hypothèses ont été avancées, mais aucune n’a été prouvée jusqu’à maintenant.

Selon l’hypothèse la plus répandue, les champs électromagnétiques agiraient en stimulant le fonctionnement des cellules. D’autres soutiennent que les champs électromagnétiques activent la circulation sanguine, ce qui favoriserait l’apport en oxygène et en nutriments, ou que le fer contenu dans le sang jouerait un rôle de conducteur de l’énergie magnétique. Il se pourrait aussi que les champs électromagnétiques interrompent la transmission du signal de la douleur entre les cellules d’un organe et le cerveau. Les recherches se poursuivent.

 

APPLICATIONS THERAPEUTHIQUES :

 

 

Efficacité incertaine Contribuer au soulagement de la migraine. En 2007, une revue de la littérature scientifique, incluant 9 études analysant l’efficacité de la magnétothérapie dans la réduction de la migraine, a été publiée48. Trois de ces études étaient de petites études cliniques aléatoires à double insu avec groupe placebo49-51. Les résultats ont montré que l’utilisation d’un appareil portatif générant des champs électromagnétiques pulsés pourrait contribuer à réduire la durée, l’intensité et la fréquencedes migraines et de certains types de maux de tête. Cependant, l'efficacité de cette technique devrait être évaluée à l’aide d’un essai clinique de plus grande envergure.

Efficacité incertaine Soulager la douleur associée à la polyarthrite rhumatoïde. Les données de 2 essais cliniques et d'une étude comparative (avec aimants statiques ou appareils à champs électromagnétiques) indiquent que la magnétothérapie pourrait contribuer au soulagement de la douleur associée à la polyarthrite rhumatoïde52-54. Toutefois, la petite taille des échantillons, le type d'appareil utilisé d'une étude à l'autre et le faible nombre d'études à ce sujet ne permettent pas, pour l'instant, de tirer de conclusions claires sur l'efficacité de ce traitement.

Efficacité incertaine Diminuer les acouphènes. Dans une étude préliminaire auprès de 58 sujets55, 45 % des personnes ayant utilisé un appareil à champs électromagnétiques pulsés ont constaté une réduction notable de leurs acouphènes, comparativement à 9 % dans le cas de ceux qui utilisaient un appareil placebo.

Efficacité incertaine Traiter l’insomnie. Au cours d’un petit essai clinique aléatoire à double insu comprenant 101 sujets56, 70 % des personnes ayant profité d’un appareil à champs électromagnétiques pulsés pendant 4 semaines ont déclaré que leur problème d’insomnie avait été réglé de façon substantielle ou même totale, contre seulement 2 % chez le groupe ayant utilisé un appareil placebo.

Aimants permanents

Efficacité incertaine Réduire la douleur. Certaines études concluent à l’efficacité du port d’aimants permanentspour diminuer la douleur, par exemple dans la région du dos (dos, cou et épaules)57-62, aux genoux21,63, aux pieds64,65, dans le cas de douleurs pelviennes chroniques66,67, du syndrome algique myofascial68, du coup de fouet cervical59,69 et de certaines douleurs persistantes70.

Par contre, d’autres études71,72 n'ont montré aucune différence entre les effets de vrais aimants et d'aimants placebo. De même, une étude73 portant sur 710 personnes souffrant de douleurs au cou, aux épaules, aux mains, aux genoux et en divers endroits du corps conclut que le port de bracelets magnétisés ne semble pas avoir plus d’effet contre les douleurs musculaires ou articulaires générales que le port de bracelets placebo. Au cours de cette étude, de 30 % à 40 % des participants du groupe placebo ont noté des améliorations à leur état.

En 2007, une revue systématique (comprenant une méta-analyse) sur la magnétothérapie statiquecontre la douleur a été publiée74. Les résultats ne montrent aucun effet significatif des aimants permanents pour diminuer la douleur, comparés aux aimants placebo.

Efficacité incertaine Contribuer au soulagement des symptômes associés à la fibromyalgie. Une revue systématique publiée en 2003 rapporte les résultats de 2 essais cliniques aléatoires de qualité évaluant les effets de matelas magnétisés dans le traitement de la fibromyalgie75. Les résultats de la première étude (35 sujets féminins) ont montré, chez les sujets du groupe expérimental seulement, une diminution significative de la douleur et de sa distribution sur le corps et de la fatigue ainsi que des améliorations significatives du sommeil et de l’aisance physique76. Par contre, dans l’autre étude, effectuée auprès de 119 sujets, le seul avantage du matelas magnétisé a été une diminution de la douleur77. Il est donc impossible pour l'instant de statuer sur l'efficacité de la magnétothérapie contre la fibromyalgie.

Autres études (aimants pulsés ou permanents)

Des études ont été publiées relativement aux bénéfices de la magnétothérapie dans le traitement des tendinites78, de l'ostéoporose79, du ronflement80, de la constipation associée à la maladie de Parkinson et aux lésions de la moelle épinière93,94, de la douleur post chirurgie95, des cicatrices post-opératoires81, de l'asthme82, des symptômes douloureux liés à la neuropathie diabétique83,96,97 et de l'ostéonécrose84, de même que sur la modification du rythme cardiaque85. Toutefois, la quantité ou la qualité de recherches sont insuffisantes pour valider l'efficacité de la magnétothérapie pour ces problèmes.

Enfin, diverses études ont montré que la magnétothérapie n’apportait pas de bénéfices dans le traitement des épicondylites86, des traumatismes du périnée à la suite d'un accouchement87, de la périarthrite88, du syndrome du tunnel carpien89, de l’éjaculation précoce98 et des troubles temporomandibulaires90.

Contre-indications

Peu d’effets secondaires ont été rapportés à la suite d’une magnétothérapie91. Toutefois, desétourdissements et des vertiges ont été rapportés lorsque l'aimant a été placé près de l'artère carotide ou porté sur le corps pendant plus de 24 heures. De plus, de l'irritation, de légères rougeurs et de petits hématomes peuvent apparaître à l’endroit où ont été appliqués les aimants. Certains patients ont mentionné avoir une augmentation de la douleur durant les premières applications. D'autres ont ressenti une chaleur dans la région atteinte. Enfin, l'utilisation d'aimants permanents n’a pas été évaluée chez des patients présentant des troubles du système immunitaire, des problèmes digestifs, rénaux ou hépatiques et de l'impuissance. Dans ces cas, les aimants ne devraient pas être utilisés sans l'avis préalable d'un professionnel de la santé qualifié.

Il existe d’importantes contre-indications pour certaines personnes91:

  • Les femmes enceintes : on ne connaît pas les effets des champs électromagnétiques sur le développement du foetus.
  • Les porteurs d’un stimulateur cardiaque (pacemaker) ou d’un appareil similaire : les champs électromagnétiques peuvent les dérégler92. Cet avertissement s’applique également aux proches, puisque les champs électromagnétiques émis par une autre personne peuvent constituer un risque pour la personne portant un tel appareil.
  • Les porteurs de timbres cutanés : la dilatation des vaisseaux sanguins causée par les champs électromagnétiques pourrait influencer l’absorption cutanée des médicaments.
  • Les personnes atteintes de troubles de la circulation sanguine : il existerait un risque d’hémorragie lié à la dilatation produite par les champs magnétiques.
  • Les personnes souffrant d’hypotension : une consultation médicale est préalablement requise.

 

EN PRATIQUE :

 

Quand la magnétothérapie est utilisée comme technique alternative ou complémentaire, on conseille de faire appel à un spécialiste pour superviser les séances de magnétothérapie, en évaluer les risques et les bénéfices potentiels, et déterminer précisément où localiser les aimantssur le corps. Mais, ces spécialistes sont difficiles à trouver et il n’existe pour eux ni encadrement juridique ni formation reconnue. On peut chercher du côté de certains praticiens comme les acupuncteurs, les massothérapeutes, les ostéopathes, etc. Dans les faits, le recours aux aimants reste le plus souvent une initiative et une pratique individuelles.

Puisque la qualité des aimants vendus sur le marché varie beaucoup, quelques conseils s’imposent :

  • s’adresser à des entreprises reconnues qui offrent aussi d’autres produits spécialisés, par exemple les fabricants d’équipement d’acupuncture;
  • vérifier la crédibilité des entreprises auprès d’organismes ou de magazines de consommateurs;
  • s’informer des garanties avant l’achat : dépenser 25 $ pour une breloque est une chose, débourser 1 000 $ pour un matelas faussement magnétisé en est une autre;
  • se méfier des achats par Internet et des compagnies étrangères : le consommateur bénéficie alors de peu de protection et de recours.

 

 

 

 
 
 

Commenter cet article

sweetlilou 03/05/2016 11:32

Les bracelets magnétiques permettent également une meilleure stabilité et une amélioration de la réception au sol et sur l’eau, c’est pourquoi ils sont très connus et répandus auprès des surfeurs américains ! Ils auraient également la faculté d’améliorer la concentration et de diminuer le temps de récupération… très utiles donc dans le cas de sportifs de haut niveau, amenés à répéter leurs efforts très régulièrement ! En savoir plus sur:http://bracelet-magnetique.confort-domicile.com/

vero 04/05/2016 09:12

merci sweetlilou pour votre article, cela apporte un complément à mon article...